Porteuses du projet

Viviana Birolli est titulaire d’une thèse soutenue en mars 2022 sous la direction de Philippe Dagen (Paris 1, HiCsA) : Quelque chose à déclarer ? Vie et héritage du manifeste artistique, des avant-gardes à nos jours. Elle est l’auteure de trois recueils d’écrits d’artistes (consacrés respectivement à l’école de New York, aux notes sur l’art primitif de Tristan Tzara et à l’architecte futuriste Antonio Sant’Elia) et d’une anthologie de manifestes futuristes (Manifesti del futurismo, Milan, Abscondita, 2008). Elle a codirigé (avec Mette Tjell) “MANIFESTE/S”, numéro thématique de la revue Etudes Littéraires (44,3, Université de Laval, Québec, 2014) et publié plusieurs articles consacrés au manifeste artistique et architectural (Marges, Inter. Art actuel, L’Âge d’or, Itinéraires, Livraison d’histoire de l’architecture). Elle est par ailleurs journaliste d’art, commissaire d’exposition indépendante et responsable des archives du peintre Renato Birolli.

Viviana Birolli

Camille Bloomfield est maîtresse de conférences en littérature à l’Université Paris Cité (IUT Paris Rives de Seine / Laboratoire CERILAC). Elle est l’autrice de Raconter l’Oulipo (1960-2000) : histoire et sociologie d’un groupe (Honoré Champion, 2017) et a coordonné plusieurs autres ouvrages sur le sujet. Ses travaux, nourris par les humanités numériques et la recherche-création, portent également sur l’archive et son usage pour la littérature, la traduction, les avant-gardes poétiques et la création contemporaine. Avec Audrey Ziane, elle a co-dirigé le numéro spécial de la revue Itinéraires – Littérature, textes, cultures consacré aux manifestes (2018-1) et intitulé « Le manifeste à travers les arts : devenirs d’un genre indiscipliné ».

Sa page sur le site du CERILAC

Sa page sur Academia

Camille Bloomfield

Co-fondatrices du projet

Mette Ruiz est maîtresse de conférences en français à l’Université de Dalécarlie (Suède). Dans sa thèse de doctorat, menée en co-tutelle entre l’EHESS et l’Université de Göteborg, elle s’est intéressée à l’usage fictionnel du manifeste chez les écrivains contemporains tels qu’Éric Chevillard, Édouard Glissant et Antoine Volodine. Parmi ses publications sur le manifeste se trouvent « MANIFESTE/S », numéro thématique de la revue Études littéraires (no 44.3, automne 2013), codirigé avec Viviana Birolli et l’article « Sans collectif, que reste-t-il du manifeste ? » publié dans Itinéraires (no 1, 2018).

Mette Tjell

Audrey Ziane est docteure en histoire de l’art contemporain et a soutenu en 2019 une thèse intitulée Les manifestes artistiques : archéologie d’un genre, de Jacques Louis David à Gustave Courbet.

Elle a enseigné à l’université d’Aix-Marseille (2011/2014 et 2016/2017) et est actuellement enseignante à l’Ecole des Beaux-arts de Marseille ( IFAMM). Son travail de recherche porte essentiellement sur les écrits d’artistes, les revues et les postures médiatiques du XIXe siècle à nos jours. Elle a co-dirigé avec Camille Bloomfield la publication du numéro spécial de la revue Itinéraires, Littératures, textes, cultures : « Le manifeste à travers les arts : devenirs d’un genre indiscipliné. » paru en septembre 2018.

Parmi ses récentes publications : « Enquête archéologique en milieu fertile : la revue et les manifestes artistiques, généalogie d’un genre, 1860-1900 », Europe des Revues, tome II, sous la direction de Evanghélia Stead et Hélène Védrine, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2019.

Audrey Ziane

Des contributeurs & des contributrices

Philippe Roussin

(EHESS)

Sophie Dubois

(Université de Montréal)
Manifestes Canadiens

Jonathan Baillehache

(Université Paris 8 – Rutgers University)
Manifestes Zaoum

Benoît Coquil

(Université Paris-Est – Créteil)
Manifestes Argentins

Laude Ngadi Maissa

(Université de Lorraine)
Manifestes Africains

Ekaterina Nemenko

(Ural Federal University)
Manifestes Russes

Anne Castaing

(CNRS – Université de la Sorbonne nouvelle Paris 3)
Manifestes Indiens

Raphaël Jaudon

(Université Lyon 2)
Manifestes en cinéma

Antje Kramer-Mallordy

(Université Rennes 2)
Manifestes Dimensionnistes

Claire Paulian

(Université Paris 13 – Villetaneuse)
Manifestes féministes d’Adrienne Rich

 

 

Jean-Marc Baud

(Université Paris 13 – Villetaneuse)
Manifestes du groupe Inculte et du collectif Zanzibar

 

 

Des partenaires

Financements en cours :

Laboratoire PLEIADE (Université Sorbonne Paris Nord, depuis 2019)

Structure fédérative MEDIALECT (Université Sorbonne Paris Nord, depuis 2018)

Laboratoire CERILAC (Université Paris-Cité, depuis 2022)

Financements passés :

Campus Condorcet (Ateliers Manart, cycle de conférences en 2015)

Laboratoire Cral (Ehess)  (Journée d’étude en 2012)

Labex CAP (Micro-projets, édition 2014)

Structure fédérative Délivrez-nous du livre (2017-2018)

Partenaires :

Thalim (Université Sorbonne Nouvelle)

HICSA (Paris 1)

UDPN (Usage des patrimoines numérisés)

Digital Humanities in the Nordic and Baltic Countries (University of Gothenburg, Suède)

Telemme (Aix-Marseille Université)