Séminaire

Campus Condorcet: atelier Manart, séance 1

"Balisage : les grands repères dans l’histoire du manifeste. Présentation du projet Manart"

18 janvier 2017, 14h30-17h30, Paris 3 (salle Las Vergnas, 3e étage)

Cette première séance vise à faire un état de l’art de la critique sur les manifestes, en commençant par resituer cette recherche dans un questionnement plus large, d’ordre sociologique, sur la responsabilité des écrivains et leur engagement, et sur les mouvements d’avant-garde par lesquels le genre manifestaire s’est fait connaître – ces « ismes » qui ont marqué le XXe siècle. La séance sera aussi l’occasion, pour l’équipe du projet Manart, de présenter le site www.basemanart.com sur lequel figure notamment la base de données sur les manifestes, construite depuis 2013.
 
14h30 : L’équipe de Manart : accueil et présentation du projet Manart et du site
 
Jalons théoriques

14h50 : Anna Boschetti (Venise) : Pratiques manifestaires dans les "ismes" littéraires et artistiques
15h10 : Gisèle Sapiro (CNRS/EHESS) : Les manifestes et l’engagement des écrivains
15h30 : Anne Tomiche (Université Paris-Sorbonne - Paris 4) : Formes du manifeste avant-gardiste - Entretien
 
16h00 : pause
 
Jalons historiques

16h15 : Marie-Paule Berranger (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : Les manifestes surréalistes (sous réserve)
16h35 : Léa Nicolas (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : La Main à plume ou les manifestes en temps de guerre

17h : discussion libre
 
17h30 : fin de la séance

***

Quatre autres séminaires de l'atelier Manart suivront au cours du printemps:

Séance 2, 6 février : Défrichage : exploration de nouveaux territoires du manifeste – axe disciplinaire
Séance 3, 24 mars : Défrichage : exploration de nouveaux territoires du manifeste – axe disciplinaire
Séance 4, en avril : Diffusion : Enjeux de la numérisation et de l’édition en ligne de corpus artistiques et littéraires
Séance 5, en mai : Visualisation : restitutions graphiques du corpus manifestaire, théorie et pratiques